two thousand spoons when all you need is a knife..

16 mai 2008

J'ai l'impression que mes ailes poussent, ça fait des bosses sous mes T-shirt, mais j'ai encore le pied acroché au poteau d'amarage. C'est triste.

La situation telle qu'elle est maintenant est insupportable, et c'est peut-être pas moi qu'est du mauvais côté.
D'ici quelque mois Le nouveau chapitre commence, peut-être même un nouveau livre. "tu viendras me voir hein?!" QU'est ce que je dois dire? oui si j'ai pas peur qu'on s'oublie, peut être si la vie est comme je l'imagine. Je ne dirais pas Non, jamais je le dirais. J'ai trop peur, qu'on m'abandonne à moi même, jsuis trop petite pour rouler sans les ptites roulettes. Jvais être perdus sans eux, et je veux pas... dis tu m'emmènes dans tes bagages, jfrais plein de gateaux et de bisous.. vendu?
J'y arriverai peut être mieux que je le pense, mais ça sera jamais pareil que ces putins d'années lycée. Que finalement j'ai commencé avec un peu de retard. Le décalage horaire surement. Mais m'approche pas trop près, c'est encore dur pour moi.. le contact.

Il faut dire maintenant (ou jamais?) ce qui est, je suis peureuse, pas vindicative, tordue. I feel ill-at-ease, Mes pensée sont devenues trop rapides pour mes gestes. Je suis maladroite... à vie? pour le meilleur ou le pire? Parce qu'Il se venge? C'est quoi mes torts. j'ai du naitre avec un surplus de sentiments coupables.
Et de souvenirs...

Je vivrai toujours avec l'impression d'avoir vécu 20 ans de trop, que 2 ans avant c'est maintenant comme les contes de fées.. j'y crois plsu vraiment.
J'ai fait des erreurs, j'en frais encore (show must go on). Malheureuse vie, ou ptetre pas, c'est ptetre mieux comme ça, tu coures tu tombes, tu coures tu tombes. Je courerai, j'atteindrai le falaise. Et je sauterai.. là où il faut pas me sous estimer.

Marie.

Posté par spoons à 22:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 mars 2008

Comme je m'y perd

A force de me fixer des objectifs à 3 pas de moi, je sais plus enjamber les problèmes.
Y a des bulles dans mon bain, les mêmes bulles que dans le verre de coca au café du coin.
Rêver ne vaut pas vivre. Mais mes rêves valent tellement mieux que ma vie, ça beau être honteux c'est la réalité.

Je ne déçois pas, j'ai pas changé. Le monde a continué de tourner sans moi, ma tête est restée accrochée aux palmiers et mon corps gerbe de trop de sentiments.

J'en veux pourtant. Rien ne va bien, et quand ça va, ça ira mal plus tard. Pessimissme quand tu nous tiens...
Décollons ami, décollons,je veux plus sentir le sol sous mes pieds, je ne veux plus être le 2. Je veux du bleu et du blanc dans les nuages je veux de la pluie. Le soleil est moche quand on est malheureux. Je veux être un bonhome en vert pour longer les arc-en-ciel.
J'exteriorise comme je veux, comme je peux. J'aime et je deteste plus vite qu'il ne le faudrait, je ne montre rien. Je crève d'une jalousie sans amour.
La vie s'acharne? Et j'attends ma réponse..

Posté par spoons à 21:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 janvier 2008

CIMG0109J'y arrive pas, j'y pense, j'arrive même plus à me concentrer. Ca m'occupe jour et nuit, et ça me donne envie de vomir. J'ai pas le droit.

Le voir sourire me fais fondre comme neige au soleil. J'y arrive plus. Je m'enflamme.

Posté par spoons à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2007

1,2,3,4,9 ou c'est pas parce qu'on est en S qu'on doit savoir compter

Y'a un bruit que me suis, depuis plusieurs jours. J'ai vérifié le chauffe-eau, mais nan il marche très bien. Voire trop on se balade en maillot de bain, chercher l'erreur.
Quand je marche ça fait cruiiik cruiiik, alors j'ai changé de chassures. Mais ça a continué.J'ai voulu changer le trottoir, on m'a dit que c'était pas possible, problème de propriété publique ils ont dit. J'ai pas compris.
J'ai décidé d'arrêter de chercher et au détour d'un coin un peu rond, j'ai compris, c'est mon coeur qu'est tout rouillé, il fait un bruit abominable quand je respire. Fort surtout, et du coup on se retourne sur moi dans le bus. Mais ils savent pas les gens, ils ont leur petite vie tranquille, et moi, moi j'ai le coeur rouillé, qui me fait mal quand je respire trop fort.

J'ai froid, très froid. Mais c'est bientôt Noël, alors j'ai chaud à l'intérieur.J'oublie pas l'odeur des sapins, et ça, ça pourrait dégeler un mammouth.
Je regrette que le petit Jésus ne soit pas né en Mars

Posté par spoons à 21:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]